Le secteur de l’immobilier au Maroc est-il en crise ?

L’inadéquation entre l’offre et la demande mine ainsi le secteur immobilier du royaume. Le coût du foncier est la principale source de crise. En effet, son indisponibilité participe fortement dans la cherté de l’immobilier ; le prix du mètre carré bat tout les records dans les principales villes du royaume.

Que faire face à la hausse excessive du coût du foncier ?

La flambée du foncier touche aussi bien les grandes villes marocaines que les périphéries rurales. Bien qu’une stabilité des prix a été constatée au cours du second trimestre 2017, Face au coût élevé du foncier, les promoteurs immobiliers, architectes, investisseurs ou tout autre opérateur du secteur parient sur la hauteur : de grandes et hautes constructions sont envisagées afin de pouvoir offrir un plus grand nombre de logements.

Et le poids de la spéculation … ?

Les spéculateurs sont sans conteste l’une des plus grandes causes du déséquilibre que subit le secteur immobilier marocain. Il s’agit pourtant d’un phénomène qui concerne tous les promoteurs courtiers, agents mobiliers, et pratiquement tout le monde. Voilà bien une situation qui perturbe d’avantage le secteur de l’immobilier au Maroc.

Le prêt immobilier offre t-il des solutions accessibles aux ménages marocains ?

Afin d’atténuer la situation du marché immobilier, le financement pourrait certainement représenter une aide précieuse tant pour les promoteurs que pour les citoyens. Différents types de crédits immobiliers sont proposés par des banques ou établissements spécialisés. Cependant, les acheteurs se trouvant face à La hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers au cours de ces dernières années les pousse à vouloir exiger de meilleures conditions possibles, cela impact considérablement la prise de décision

Il est difficile de cerner tout les aspects liés à un secteur où l’informel reste présent rendant difficile tout les efforts de reforme, par ailleurs le contexte de la crise mondial n’arrange en rien les difficultés historiques affrontées par les professionnels de l’immobilier au Maroc depuis des décennies.

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *